Le sanctuaire gallo-romain de « La Taille Marie » à Aiseau-Presles

Retour aux publications
Auteur
Nicolas Paridaens
Année
2017
ISBN
978-2-930669-12-0
Lieu
Bruxelles
Edition
Éditions de Boccard
Collection
Études d’archéologie 11
Pages
64

De 2011 à 2015, le site de « La Taille Marie » à Aiseau-Presles (Bel.) a été fouillé de manière exhaustive par l’Université libre de Bruxelles, dans le cadre d’un programme de recherche consacré aux sanctuaires gallo-romains. Associé à un grand domaine agricole, ce lieu de culte semble être de nature privée. Les premières activités religieuses remontent à la fin du Ier s. av. J.‑C. et sont caractérisées par des concentrations de mobilier religieux, notamment des vases de petite taille, des monnaies et des fibules. Un temple est construit dans les années 100/110 et l’aire sacrée est alors empierrée. Les pratiques religieuses évoluent et on note l’apparition de dépôts en fosse plus organisés. L’originalité du site découle de la présence de centaines de socs d’araire miniatures en fer répartis autour du temple. Ces objets votifs pourraient avoir été confectionnés sur place, comme en témoignent des traces artisanales liées au travail du fer. Fréquenté jusqu’au IVe s., le sanctuaire d’Aiseau-Presles pourrait s’apparenter à un petit lieu de pèlerinage ayant abrité une divinité locale.