Les ostraca coptes de la TT 29. Autour du moine Frangé

Retour aux publications
Auteur
Anne Boud'hors & Chantal Heurtel
Année
2010
ISBN
vol. 1. 978-9461360038 et vol. 2. 978-9461360045
Lieu
Bruxelles
Pages
vol. 1. Textes (432 p.) , vol. 2. Index et planches (86 p. + 133 pl. N/B)

Entre 1999 et 2006, les campagnes de fouille menées par la mission archéologique de l'Université libre de Bruxelles dans la tombe thébaine n° 29 du vizir Aménémopé (règne d'Amenhotep II, vers 1425 avant J.‑C.) ont révélé les traces d'une réoccupation du monument à l'époque copte (VIIe-VIIIe siècles) et mis au jour plus d'un millier d'ostraca de cette période, tessons de poterie et éclats de calcaire couverts de messages rédigés en copte, dont un peu plus de huit cents sont publiés ici (textes et traductions commentées). Cette documentation a un aspect exceptionnel du fait que les trois quarts des ostraca concernent un même personnage, un ascète au nom étrange de Frangé, qui vivait et travaillait dans la tombe dans la première moitié du VIIIe siècle. En plus de ses activités principales, tissage, tressage et fabrication de livres, Frangé écrivait beaucoup aux gens de son entourage plus ou moins proche, en utilisant ces supports peu coûteux qu'étaient les débris de vaisselle cassée et le calcaire environnant. Ce sont ces lettres-là qui ont été majoritairement conservées. Elles fournissent un aperçu exceptionnel sur ses conditions matérielles de vie (alimentation, approvisionnement, travail, circulation, échanges) et sur sa situation probable de dirigeant d'une petite colonie ascétique, ce qui amène de nouvelles questions sur l'organisation de la vie monastique à cette période et dans cette région. Inquiétude, déception et rancoeur s'expriment souvent dans ces messages, dans une langue marquée de traits régionaux et de tournures familières. Se dessine ainsi l'image d'une société où la confiance en Dieu et en ses ministres est parfois mise à mal par les difficultés de la vie quotidienne.

Ce double volume constitue le premier volet de la publication finale des recherches menées par le Centre de Recherches en Archéologie et Patrimoine de l'ULB dans la tombe thébaine n° 29 à Cheikh Abd el-Gourna.

Consulter la table des matières

Télécharger au format pdf :

Version papier: 88,00 Eur TTC + frais de port
Librairie Archaion • Claudine Tison
29, rue François Roffiaen • B-1050 Bruxelles
tél. +32 (0)2 647 19 16 • librairie.archaion@skynet.be